Retrouvez chaque mois un condensé des activités du MNCP, de ses associations
 
MNCP
 
Edito avril 2020
Le chômage et la précarité ne sont pas confinés !
 
Nous traversons tous une période aussi difficile que particulière. Et comme chômeurs et précaires, nous la subissons peut-être encore plus durement que beaucoup d’autres.
Isolement, absence d’accompagnement, davantage de difficultés à faire valoir nos droits, impossibilité de chercher du travail, même précaire, incertitude anxiogène quant au maintien de nos droits aujourd’hui et à leur poursuite demain… 

Face à cela, les associations et la fédération du MNCP restent, dans le mesure de leur moyen, ouvertes et actives : accueil limité mais réel, permanence pour la domiciliation ou la distribution alimentaire, ligne téléphonique pour rompre l’isolement et répondre aux urgences, permanence nationale de défense des droits, nous essayons autant que nous le pouvons de faire perdurer le lien qui nous rassemble.

La mission du MNCP est aussi de préparer demain. Depuis le 11 mai jusque dans plusieurs mois. Si certaines mesures palliatives ont été effectivement prises, de nombreux oubliés demeurent et rien n’est encore pensé pour la phase de déconfinement, qui sera celle de l’explosion du chômage et de la précarité, comme les tristes et pourtant attendus chiffres du mois de mars viennent de le démontrer.

Il faut anticiper et répondre à la crise sociale qui est déjà là et qui va s’amplifier, et cette réponse doit être construite avec les premiers concernés : les chômeurs et les précaires.

Le MNCP renouvelle donc ces revendications d’urgence :
  • Retrait définitif des nouvelles règles de l'assurance-chômage, y compris celles qui ont été mises en place en octobre 2019 ;
  • Allongement de la durée des indemnisations d'au moins 6 mois et sans condition ;
  • Hausse immédiate de 250 euros des minimas sociaux ;
  • Allongement d'au moins 6 mois de la durée des contrats aidés ; augmentation du nombre de contrats aidés disponibles ;
  • Suspension du contrôle de la recherche d'emploi à Pôle emploi ;
  • Soutien massif aux structures d'accueil et d'accompagnement des chômeurs et précaires.
 
Pierre-Edouard Magnan
Président du MNCP

 
 
Actualité nationale
Explosion du chômage en mars : Le MNCP demande un volet "lutte contre la précarité" dans le plan de déconfinement !
 
Comme on le constate depuis deux mois, le confinement accélère et aggrave la précarité, et sur tous les plans. La hausse colossale du chômage de 7,1% en mars est un choc violent mais que, hélas, nous attendions. Et ce n’est probablement qu’un début.
 
Lire plus
 
 
Mesures d’urgence sur les règles de l’assurance-chômage : Arrêtons le bricolage, annulons la réforme !
 
Notre communiqué suite aux mesures d'assouplissement des règles de l'assurance chômage pendant la période de confinement.
 
Lire plus
 
Pour les chômeurs, « il faudra aussi des mesures pour accompagner le post-confinement »
 
Pierre-Edouard Magnan, président du MNCP, a été interviewé le 2 avril dernier par AEF Info sur la situation des chômeurs et précaires pendant la crise sanitaire actuelle.
 
Lire plus
 
Lettre au Premier Ministre sur la situation des chômeurs et précaires
 
Pour éclairer sur la situation des chômeurs et précaires pendant la crise sanitaire et pour envisager une sortie de crise qui ne laisse personne sur le bord de la route.
 
Lire plus
 
 
Actualités sociales
 
 
Coronavirus : l'idée d'un revenu de base comme réponse à la crise. (France Culture)
 
Confinement : pour les familles précaires, une «fracture alimentaire». (Libération)
 
Nous sommes signataires de la tribune "Revenu de base : l’urgence d’une société plus solidaire". (Politis) 
 
Permanence téléphonique
 

Un problème lié au chômage ou à la précarité ?
 
Nos militant.es continuent d'animer notre ligne téléphonique
de défense des droits. 
 
Du lundi au vendredi
De 10h à 13h / 14h à 17h.
 
 01.84.16.94.22
 
 
Actualité des associations
 
 
Permanence téléphonique de défense des droits : entretien avec Chantale Gauthier
 
Chantale est l’une des dix bénévoles à animer cette permanence à raison d’une demi-journée par semaine. Ni juriste ni avocat, la permanence propose une écoute et quand cela est possible : des conseils.
 
Lire plus
 
« Mettre du sens dans ce qui se délie », entretien avec Max Maille, psychologue à Partage (Toulouse)
 
Le confinement amène à repenser les manières de faire et a conduit Partage Faourette à modifier en profondeur son fonctionnement pour continuer à apporter un soutien aux personnes qu’elle accompagne et reçoit habituellement.
 
Lire plus
 
« Il est important de garder le contact » (MAS – Saint Dizier)
 
Fermée au public depuis le début du confinement, elle continue de fonctionner avec une équipe réduite pour rompre la solitude des personnes les plus isolées et rendre des services essentiels.
 
Lire plus
 
 
Facebook
Twitter
Youtube
 
 
Ajoutez communication@mncp.fr à vos contacts pour éviter à la lettre info d'arriver dans vos spams
(et si vous utilisez Gmail, glissez ce message vers l'onglet principal).
  
© 2020 | Mouvement National des Chômeurs et Précaires
17 rue de Lancry - 75010 Paris
01.40.03.90.66

 
 
Envoyé par
SendinBlue